Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

3 mai 2020

Le Maroc a engagé des poursuites contre près de 50 000 personnes pour avoir sauté l'état d'urgence

Les autorités marocaines arrêtent un homme qui refuse de se plier aux mesures de confinement, dans la banlieue de Rabat, le 25 mars 2020 (AFP)
Les tribunaux marocains ont déjà inculpé près de 50 000 personnes, plus précisément 49 274, pour violation de l'état d'urgence sanitaire décrété pour lutter contre le coronavirus, dont la principale mesure est le confinement obligatoire à domicile. L'état d'urgence sanitaire est l'équivalent de l'état d'alerte en Espagne.

Le ministère public a publié vendredi une déclaration indiquant que toutes ces affaires ont été ouvertes en 40 jours, entre la déclaration de l'état d'urgence le 19 mars et ce dernier vendredi.

Le ministère public a souligné que la plupart d'entre eux sont poursuivis sous caution, et que moins de 5 % - soit exactement 2 379 personnes - ont été emprisonnés, dans leur cas, pour d'autres crimes liés à la violation de confinement, tels que le vol, la drogue ou la violence contre des policiers.

Bien que le communiqué ne le précise pas, il semble être une réponse aux critiques de certains médias marocains concernant les abus présumés des libertés individuelles dans le cadre des nouvelles lois d'urgence sanitaire, qui restreignent considérablement la circulation des citoyens.

En début de semaine, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a mis en garde contre les abus de la police dans plusieurs pays qui se servent des lois sur le confinement.

Bien que l'agence des Nations unies ne mentionne pas explicitement le Maroc parmi ces pays, son ambassadeur à Genève a déclaré que les mesures prises dans son pays étaient "en pleine conformité avec l'État de droit et le respect des droits de l'homme".

Près de 5 000 cas

D'autre part, au Maroc, 4.880 cas de coronavirus ont été enregistrés depuis le début de la pandémie, dont 168 ont été guéris dans les dernières heures, ce qui fait un total de 1.424 personnes qui ont surmonté la maladie, selon les données annoncées par le ministère de la Santé. Le nombre de décès au Maroc est de 174.

Par EFE

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages