Page Nav

HIDE

Grid

GRID_STYLE
FALSE

Classic Header

{fbt_classic_header}

Header Ad

latest

L'ultra-religieux bruxellois Abou Chayma qualifie le mouvement du Rif de "vice" et les militants du mouvement de "criminels"

DR L'ultra-religieux bruxellois, Abdelkrim Aznagui, l’autoproclamé cheikh Abou Chayma, connu pour ses attaques contre les militants ...

DR
L'ultra-religieux bruxellois, Abdelkrim Aznagui, l’autoproclamé cheikh Abou Chayma, connu pour ses attaques contre les militants du Rif, a fait une autre sortie dans une vidéo pour -comme d'habitude- insulter les activistes. Il a cettte fois-ci qualifié le mouvement du Rif de "vice", et les militants du mouvement de "criminels", ses propos ont suscité une vague d'indignation sur Facebook.



En effet, ce n'est pas la prmière attaque menée par l'individu en question contre les activistes du Rif, en 2017, il a sévèrement critiqué une marche organisée par les femmes rifaines à l’occasion du 8 mars.

Avant son arrestation, le leader du mouvement du Rif, Naser Zafzafi, avait dénoncé les déclarations de salafiste, en estimant que l’autoproclamé cheikh Abou Chayma "souffre d'ignorance et déshonore la religion avec ses sorties". 




Pour rappel, Abou Chayma avait été arrêté en 2012 par la police belge pour son implication dans l'affaire Latifa Hachmi, une jeune femme de 23 ans prétendument habitée par les « djinns ». La police bruxelloise a trouvé dans son pc jusqu’à 25 consultations par jour de sites pornographiques, sadomasochistes, voire pédopornographiqes. 80 % de la consultation internet du cheikh était réservée à ces visions à connotations sexuelles, comme l'indiquait le quotidien Le Soir.