Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

3 juil. 2020

Le Maroc procède à la suppression d'une peinture murale d'Abdelkrim El Khattabi


Une peinture murale du leader rifain Abdelkrim a été réalisée par des jeunes du quartier de Malaga à Al Hoceima afin de rénover leur quartier. L'initiative des jeunes a été rapidement déboulonnée par les autorités du régime marocain. 

L'incident a été rapporté et dénoncé par plusieurs pages sur Facebook. En juin dernier, des incidents pareils se sont déroulés dans les villes de Azghenghan et de Arouit. Des décorations murales avec des dessins de drapeau amazigh ont été supprimées par les autorités du régime.

      
Le site Arif News estime que le régime marocain tente d'effacer Abdelkrim El Khattabi de la mémoire collective des Rifains parce qu'il est une menace pour sa présence au Rif.

La même source rappelle que Abdelkrim s'est battu contre les puissances coloniales européennes dans les années 1920. Le héros de la résistance a réussi à libérer une grande partie du Rif et à proclamer la république du Rif. Le Maroc a alors choisi de se battre aux côtés de l'Espagne et de la France contre la république.

Dans sa tentative d'effacer l'identité des Rifains et de les arabiser, le régime a interdit les symboles qui se sont battus pour la liberté du peuple rifain. Par exemple, il y a des Rifains qui sont persécutés pour avoir arboré le drapeau du Rif alors qu'aucune loi ne l'interdit, dénonce Arif News.

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages