Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

10 juil. 2020

Les tensions entre l'Espagne et le Maroc s'accentuent avec la réouverture des frontières

Frontières fermées : Pas de passage de Ceuta ou Melilla Crédit : Twitter @ecre
Le gouvernement marocain vient d'annoncer qu'il procédera bientôt à la réouverture partielle des frontières aériennes et maritimes le 14 juillet prochain. Toutefois, les frontières ne seront ouvertes qu'aux personnes ayant la nationalité marocaine ou résidant dans le pays.

Néanmoins, Rabat a décidé de ne pas ouvrir les frontières avec Ceuta et Melilla, ce qui fait monter les tensions entre l'Espagne et le Maroc. Alors que les compagnies aériennes pourront programmer "autant de vols que nécessaire", seuls deux ports européens (Sète en France et Gênes en Italie) seront autorisés à affréter des ferries vers le Maroc, "à l'exclusion de tout autre port", dont celui d'Algésiras, l'un des principaux points d'accès au pays.



Le retour dans le pays ne sera pas une tâche facile. Les passagers à bord des avions et des bateaux doivent soumettre, avant l'embarquement, un test PCR effectué au plus tard 48 heures avant, ainsi qu'un test sérologique.

En outre, tous les voyageurs peuvent être contraints de subir un autre test PCR pendant leur voyage. Ces politiques entraînent l'annulation pratique de l'opération Paso del Estrecho, car la route entre Algésiras et Tanger est fermée, ainsi que les accès depuis Ceuta ou Melilla.

Les Marocains résidant à l'étranger, ainsi que les étrangers résidant au Maroc, peuvent quitter le pays à la fin de leur séjour, par les mêmes voies aériennes et maritimes que celles décrites dans le communiqué.

Par Laura Taylor
Lire l'article original en anglais sur Euro Weekly

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages