Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

2 juil. 2020

Ouverture des frontières. L'Allemagne exclut le Maroc et l'Algérie

DR
L’UE a suggéré, le 30 juin, à ses États membres l’ouverture de leurs frontières à 15 pays tiers, dont le Maroc et l'Algérie. Mais certains Etats de la zone Schengen ont recouru au principe de réciprocité. Ainsi la porte-parole du gouvernement espagnol, Maria Jesus Montero, a déclaré que les frontières « seront ouvertes lorsque ces États autoriseront l’entrée sur leur territoire » des résidents espagnols. Le Maroc est concerné par l’ouverture de l’espace Schengen, certes, mais cette mesure ne sera effective que lorsqu’il ouvrira lui aussi ses propres frontières à des pays de l’Union européenne, indique le site Yabiladi.

L’Allemagne exclut le Maroc et l'Algérie

Le gouvernement fédéral allemand a annoncé hier mercredi la liste des pays tiers faisant l’objet d’une levée des restrictions à l’entrée de son territoire dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, dans laquelle ne figurent ni le Maroc ni l’Algérie. La Tunisie est le seul pays d'Afrique du Nord avec lequel les voyages sont autorisés dans cette liste.

L'Allemagne a retiré de la liste de 15 pays tiers suggérée par l'UE le Maroc, l'Algérie, le Rwanda et la Serbie, et a maintenu dans la liste l’Australie, le Canada, la Chine, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay.

La décision a été prise après évaluation de la situation actuelle dans ces pays concernant le coronavirus, explique SchengenVisaInfo

La liste de pays tiers suggérée par l'UE à ses États membres est réévaluée toutes les deux semaines, en fonction de l’évolution de la situation pandémique dans les pays mentionnés ainsi que dans la zone Schengen.

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages