Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

23 août 2020

A Genève, Barcelone, Utrecht, Strasbourg, Madrid, Rabat, Al Hoceima, plusieurs actions organisées en solidarité avec les prisonniers politiques du Rif

Photo: Karim Amnous
En réponse à l'appel des prisonniers politique du Rif à entamer une grève de la faim symbolique en solidarité avec eux dans leur combat contre les conditions dans lesquelles ils se trouvent en prison, et contre l'intransigeance de la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), et le traitement discriminatoire et vindicatif qu'elle leur fait subir, plusieurs actions ont été organisées ce dimanche à travers le monde, à Genève, Barcelone, Utrecht, Strasbourg, Madrid, Rabat, Al Hoceima etc... Ci-dessous des exemples de ces actions et de ces initiatives.

Une famille rifaine a tenu un sit-in devant le siège des Nations Unies à Genève, siège principal des Nations unies en Europe.



Devant la municipalité d'Utrecht aux Pays Bas, des activistes ont tenu une grève de la faim de 24 heures en solidarité avec le mouvement du Rif, en grève de la faim dans les prisons marocaines.



En solidarité avec les prisonniers politiques rifains, une autre grève de la faim de 24 heures a été entamé également devant la mairie de Montornés del Valles (Barcelone).



L'ancien prisonnier politique Bader Boullajal, aujourd'hui exilé à Madrid, mène une grève de la faim symbolique de 24 heures en solidarité avec Nasser Zefzafi, Nabil Ahamjik, Mohamed El Haki, Zakaria Adahchour et Bilal Ahabad, en raison du harcèlement dont ils sont victimes dans les prisons marocaines.



L'ex prisonnier politique récemment libéré, Rabie El Ablak, mène une grève de la faim dans le siège de l'Association marocaine des droits humains (AMDH) à Al Hoceima.



Le bureau central de l'AMDH a annoncé, quant à lui, ce dimanche, une grève de la faim symbolique, à partir de 18 heurs aujourd'hui à 18 heures demain, lundi, dans son siège central.

L'association a indiqué dans un communiqué que la présence dans son siège commencera à partir de 8 heures demain matin, lundi, mettant l'accent sur la nécessité de respecter les mesures préventives, y compris la distance physique et le port de masques.

La plus grande association marocaine des droits humains a exprimé sa profonde inquiétude au sujet de la situation des détenus du mouvement du Rif, qui ont annoncé avoir entamé une grève de la faim depuis le 14 août, en absence de tout contact avec leurs familles.

Ci-dessous des photos d'un groupe de personnalités politiques et défenseurs des droits humains d'Espagne et d'Italie,  exprimant leur solidarité avec les prisonniers du Rif en grève de la faim. 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages