Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

15 sept. 2020

Kénitra: Deux étudiants arrêtés se sont plaints d'avoir été tabassés pendant leur détention



Les autorités marocaines ont arrêté un certain nombre de personnes à Kénitra au cours d'une manifestation, rejetant la récente décision des autorités locales de mettre en œuvre un ensemble de mesures de précaution pour limiter la propagation de coronavirus dans la région.


Selon une source travaillant dans le domaine des droits humains, plus de 15 manifestants ont été arrêtés, et ils ont été auditionnés dans des procès-verbaux officiels. Plus de 10 d'entre eux ont été libérés, tandis que deux étudiants, Ayoub Boussoufa et Farah Belhadj, ont été placés en détention, pour les présenter au parquet ce mardi 15 septembre pour "incitation à manifester".


Mais le parquet a décidé de prolonger la garde à vue de Ayoub Boussoufa et Farah Belhadj de 24 heures supplémentaires et de les soumettre à une expertise médicale après que les deux détenus se sont plaints d'avoir été tabassés pendant leur détention.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages