Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

11 sept. 2020

Le Maroc interdit une manifestation à Nador demandant l'ouverture de la frontière



Le Syndicat méditerranéen des transports et des professions  explique que la fermeture des frontières a laissé des milliers de travailleurs marocains au chômage à Melilla, comme c'est le cas à Ceuta


Les autorités marocaines ont interdit vendredi une manifestation prévue dimanche prochain à Nador (nord-est) pour demander l'ouverture de la frontière avec la ville voisine de Melilla, fermée à cause du coronavirus ainsi que celle de Ceuta depuis le 13 mars dernier, fermeture qui a touché des milliers de Marocains travaillant dans cette ville.


Une source gouvernementale marocaine a expliqué que les autorités locales de Nador n'ont pas autorisé ce rassemblement, convoqué par le Syndicat méditerranéen des transports et des professions (SNMTP), ni ne le permettront.


Le SNMTP a expliqué dans un communiqué publié mardi dernier que la fermeture des frontières a laissé 7 500 travailleurs marocains au chômage à Melilla, dont 3 200 ont un permis de travail dans la ville espagnole. Ces chiffres sont également enregistrés dans la région marocaine la plus proche de Ceuta.


Il a ajouté que la fermeture a empêché "un grand nombre" de retraités marocains, qui travaillaient à Melilla, d'entrer dans la ville pour toucher leur pension et recevoir des soins médicaux.


Dans le même temps, la fermeture a empêché les personnes de Melilla qui ont la double nationalité (marocaine et espagnole) d'entrer au Maroc pour renouveler leurs documents d'identité marocains, selon l'agence de presse EFE.


La note du SNMTP a ajouté que cette fermeture des postes frontières a provoqué la disparition du marché local des produits de Melilla qui entrent à Nador en contrebande et sont généralement consommés par les familles les plus pauvres de la région.


Par EFE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages