Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

13 sept. 2020

Le Nador des années 70 raconté par Hassan Berlarbi




La ville de Nador a changé, comme toutes les villes de la côte méditerranéenne. Et bien que la ville continue de garder son charme typiquement rifain, il y a des choses qui ne seront plus jamais les mêmes.


Pour découvrir ce monde passé, nous devons nous immerger dans "Los hogares de barro", un livre où nous trouverons un Nador des années 70, plein de vie au cœur du Rif.


L'auteur, Hassan Berlarbi, raconte avec beaucoup de délicatesse la vie humble des habitants du Rif, les histoires des personnages les plus singuliers du quartier et les figures historiques de l'enfance qui ont suscité une admiration infinie.


Notre histoire se situe à côté de Melilla, un village (aujourd'hui une ville) avec une plage enviable et de belles vues sur les collines de Sibe Jbel Gourougou. L'auteur, qui utilise un langage direct et clair, ouvre ses souvenirs au lecteur pour décrire tous les détails de son enfance.


Grâce à ce livre, nous pouvons en apprendre davantage sur les secrets que gardent les maisons de boue dans les rues de Nador. Au cours de l'histoire, nous trouverons toutes sortes de sensations, des plus belles histoires aux plus tristes et aux plus dures dans le contexte du Maroc du siècle dernier.


Certains appellent Nador "la ville oubliée". Mais aujourd'hui, nous en savons un peu plus sur Nador grâce à l'histoire racontée par un enfant curieux, Belarbi. Jouer dans ces rues sinueuses, grandir sur les marchés et les terrains rifains, et comprendre la perte des plus âgés, tel était le quotidien de l'auteur dans son enfance.


Belarbi se souvient avec tendresse des belles anecdotes vécues avec le pharaon, connu comme "le menteur", et la folle du village, une femme surprenante qui démantèle les stéréotypes du Rif. Il partage aussi des moments de peur, comme la peur de la nuit et les ombres qui sont dessinées sur les murs des vieilles maisons.


Ce voyage nous fait découvrir une culture particulière, le Rif du XXe siècle en pleine mutation. Avant et maintenant, le Rif a beaucoup à nous apprendre et, grâce à des histoires comme celle de Belarbi, nous pouvons découvrir de nouvelles histoires à revivre.


L'auteur, originaire de Nador, est docteur en ingénierie chimique depuis 1999 et enseigne à l'université d'Almería. Il a obtenu la chaire euro-arabe en environnement et développement durable en 2007 et est membre correspondant de l'Académie Hassan II des sciences et des technologies. Sa carrière comprend des moments dans le monde de la science et de la littérature, avec un passé très engagé pour le bien-être de la planète. Il est également président de l'Association pour l'environnement et l'éducation.


Le livre est maintenant disponible en librairie, la traduction a été faite par Mohamed El Morabet. L'édition a été chargée par la Diwan Edition & Librairie.


Lire l'article original en espagnol sur Atalayar


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages