Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

7 sept. 2020

Rabie El Ablak raconte comment des agents de DST l'ont incité à piéger Nasser Zefzafi



L'ancien prisonnier politique Rabie El Ablak a déclaré hier dans une interview avec la chaîne Antwerpen Rif Tv qu'avant le début des arrestations visant les militants du mouvement du Rif, deux agents de la "DST" (service de renseignements marocain) lui ont rendu visite sur son lieu de travail (garage) et lui ont demandé de recevoir 10 millions de centimes de leur part, afin qu'il les donne à son tour à Nasser Zefzafi, en prétendant qu'il les a reçus de Said Chou (opposant rifain basé aux Pays Bas), et ils documenteront l'incident, en échange de lui fournir un travail rémunéré à 3000 dirhams ou un passeport pour immigrer aux Pays-Bas, et en cas de refus, il payera le prix.


El Ablak se demandait comment peut-on faire confiance en un État qui crée lui-même les éléments du crime afin de vous y condamner ? Soulignant qu'il en a parlé à la famille de Zefzafi en ces temps-là.


Rabie El Ablak a noté que le même agent (le poursuit) suit encore aujourd'hui ses pas à Al Hoceima, ajoutant qu'hier encore, il était derrière lui dans un endroit où l'on vendait du poisson.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages