Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

9 sept. 2020

Regroupement des détenus politiques rifains dans une prison de Tanger


L'administration pénitentiaire marocaine a commencé à regrouper les prisonniers du mouvement du Rif dans la prison de Tanger II, située dans le nord de la ville en question, après que sept de ses militants aient entamé une grève de la faim de 25 jours pour parvenir à cet objectif.


Ahmed Zefzafi, le père du principal dirigeant du Hirak, Nasser Zefzafi, a expliqué à Efe que les transferts ont commencé aujourd'hui avec le transfert de trois des militants de la prison de Guercif (est du Maroc) à la prison de Tanger.


Il a ajouté que le transfert de Zefzafi et de son codétenu, Nabil Ahmjik, de leurs cellules à Fès (centre) vers Tanger a été reporté en raison de la détérioration de l'état de santé du leader du Hirak, qui a suspendu sa grève de la faim lundi dernier.


La principale revendication de cette mesure de protestation était le regroupement dans la prison de Selouan, près de Nador (nord-est), mais finalement l'administration pénitentiaire a accédé à cette demande à mi-chemin, en les regroupant dans une autre prison.


À l'heure actuelle, il y a vingt-trois rifains dans différentes prisons du Maroc, dont sept ont entamé une grève de la faim.


L'administration pénitentiaire ne s'est pas prononcée sur ce transfert, ce qui laisse plusieurs questions ouvertes sur son évolution et sur le fait de savoir s'il affectera tous les détenus du Hirak.


Par EFE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages