Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

5 oct. 2020

Dans la journée mondiale des enseignants, une répression violente s'est abattue sur ceux-ci au Maroc

DR

Des éléments des forces publiques sont intervenus aujourd'hui, lundi, pour empêcher une manifestation de la Coordination nationale des fonctionnaires diplômés du ministère de l'Education nationale, qui devait être organisée devant le siège du ministère de l'Education à Rabat, à l'occasion de la Journée internationale des enseignants.


Les autorités ont empêché l'acte de protestation sous prétexte de l'état d'urgence sanitaire, mais les enseignants diplômés ont tenu à leur droit de manifester conformément aux mesures de précaution, avant que les forces publiques n'interviennent par la force et ne dispersent les manifestants, rapporte le site d'informations Lakome.


Les enseignants diplômés ont transmis leur acte de protestation devant le Parlement, mais les forces publiques sont à nouveau intervenues pour disperser et empêcher le rassemblement en réprimant les enseignants.


Les enseignants diplômés ont dénoncé leur interdiction par les autorités à un moment où ils revendiquent leurs droits légitimes, dans le plein respect des mesures préventives recommandées consistant au port de masques et au maintien d'une distance de sécurité.


Les enseignants protestataires ont exprimé leur indignation face à ce à quoi ils ont été exposés le jour où le monde célèbre et honore l'enseignant, étant donné qu'ils n'ont trouvé devant eux que des "bâtons" et de l'interdiction, refusant de les traiter ainsi comme s'ils étaient des hors-la-loi.


Les enseignants en question revendiquent leur droit à être promus et à lever l'injustice et l'exclusion qui les touchent, surtout avec la procrastination que le ministère chargé du dossier utilise pour traiter leur situation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages