Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

12 oct. 2020

L'historien Maati Monjib entame une grève de la faim pour protester contre le harcèlement policier à l'encontre de sa famille

DR

L'historien Maati Monjib a annoncé avoir entamé une grève de la faim pour protester contre le harcèlement policier et judiciaire contre sa famille, et notamment sa jeune soeur qui subit depuis quelques jours des interrogatoires marathoniens. «  La voiture officielle de la police se gare devant chez elle pendant des heures dans un quartier populaire, ce qui provoque une pression aussi terrible que sournoise et les rumeurs les plus folles... », indique-t-il dans un communiqué. 


Maati Monjib a déclaré qu'il est totalement innocent des accusations financières mensongères et à but diffamatoire et qu'il n'a jamais menacé la sécurité de l’Etat. « Choses qu’on me reproche sans la moindre preuve ». 


L'historien a indiqué également que cette grève d’avertissement durera trois jours. « Mes revendications sont toutes simples: l’arrêt du harcèlement policier et judiciaire contre ma soeur et l’arrêt de la très forte campagne diffamatoire menée contre moi et ma soeur par les officines de la police politique comme ChoufTV, Alahdath Almaghribya, le360, Barlamane », a-t-il dénoncé des articles diffamatoires dans la presse du régime.


« C'est le harcèlement d'un Etat, avec tous ses médias, ses institutions sécuritaires et judiciaires, contre un citoyen isolé, dont la seule culpabilité est d'avoir vigoureusement défendu les prisonniers politiques du Rif et les journalistes qui ont été arrêtés injustement et abusivement, et qui dit son opinion et ne se soucie pas des conséquences », a-t-il signalé. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages