Les derniers articles

Post Top Ad

Your Ad Spot

2 oct. 2020

Un « bien mal acquis », Mohamed VI s'est offert un hôtel particulier à Paris, évalué à 80 millions d'euros

La façade du nouveau pied-à-terre parisien du roi du Maroc Mohammed VI. ©Lazare Beullac/Africa Intelligence

Mohamed VI vient de faire l'acquisition, à Paris, d'un hôtel particulier qui appartenait à un membre de la famille royale saoudienne, révéle le site Africa Intelligence qui ajoute que le montant exact déboursé par Mohamed VI n'est pas encore connu : la vente est en cours d'enregistrement à la conservation foncière. Mais des agents immobiliers spécialistes du marché de prestige parisien affirment que le prince saoudien avait mis en vente ce bien en début d'année, pour de près 80 millions d'euros. Selon ces mêmes sources, il aurait repoussé l'offre à 70 millions d'euros d'un acquéreur ukrainien, peu avant le début du confinement sanitaire en France le 17 mars.

L'hôtel particulier de Mohammed VI se situe au 20, avenue Emile-Deschanel, dans le 7e arrondissement de Paris. ©Apple Maps

La demeure se situe au 20, avenue Emile-Deschanel, dans le 7e arrondissement de Paris. L’acquisition vient s’ajouter à une autre dans le même très chic 7ème arrondissement au 73, Rue de Varennes, l’Hotel de Broglie, un joyau parisien cité dans les Panama Papers ainsi qu’une autre propriété acquise pour 36 millions d’euros grace à un montage financier à travers des sociétés écrans en 2013, selon toujours les révélations de Panama Papers.

Il faut citer également à cet égard le confortable château de Betz, un autre palais de Mohamed VI en France, situé dans le Valois. 

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont dénoncé des biens mal acquis et des acquisitions faites dans un moment de crise économique et sociale qui ne cesse de s'accroître, et dans un moment où également la jeunesse du Maroc risque sa vie en Méditerranée pour émigrer sur des embarcations de fortune, un phénomène qu'on n'a pas vu depuis les années 90, tandis que d'autres étaient d'humeur guillerette et se sont demandés s'il y hébergera les mineurs marocains livrés à eux-mêmes dans les rues de Paris.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages